Taux d’engagement LinkedIn – C’est quoi, et comment le calculer ?

Pour être visible sur LinkedIn, il existe un élément sur lequel vous devrez être attentif : le taux d’engagement. De quoi s’agit-il ? Eléments de réponse.

Pour que vos posts LinkedIn décollent et fassent des milliers de vues, il n’y a pas de secret : vous allez devoir générer ce que l’on appelle de l’engagement. C’est-à-dire, des réactions de la part de votre audience sur LinkedIn, pour que cela permette à votre post LinkedIn d’être diffusé à une audience plus large. Comme nous l’avons dit en rappelant l’importance de comprendre le fonctionnement de l’algorithme LinkedIn, ce sont ces interactions qui feront que LinkedIn décidera de promouvoir votre post auprès d’une audience aussi vaste que possible.

Calculer le taux d’engagement LinkedIn : comment faire ?

Pour calculer le taux d’engagement sur LinkedIn, il faut dans un premier temps prendre en compte toutes les interactions possibles sur un post : les likes, les commentaires et les partages. Les partages n’ont plus vraiment le vent en poupe sur LinkedIn, car le réseau social privilégie les publications qui bénéficient de beaucoup de likes et de commentaires, mais les partages sont bien comptabilités dans le taux d’engagement.

Pour calculer le taux d’engagement, la formule est donc très simple :

(Nombre de likes + nombre de commentaires + nombre de partages) divisés par le nombre de vues.

Ou alors, pour simplifier la formule de calcul du taux d’engagement :

Nombre total d’interactions divisé par le nombre total de vues.

Vous tomberez sur un résultat qui doit s’exprimer en pourcentage.

Prenons un exemple. Dans le post ci-dessous, on constate que nous avons 60 likes et 40 commentaires. Nous savons aussi grâce au logiciel Shield que nous avons deux partages. On en déduit le nombre d’interactions :

60 likes + 40 commentaires + 2 partages = 101 interactions.

Taux engagement Lkd

Qui dit plus d’interactions dit davantage de vues. C’est l’intérêt d’avoir de l’engagement.

Et au moment où nous réalisons le calcul, nous voyons que le post a généré 4845 vues. On peut donc calculer le taux d’engagement de ce post LinkedIn :

101 interactions / 4845 vues = 0.0208, soit 2.08 % de taux d’engagement.

On constate d’ailleurs que le logiciel Shield annonce 2.1 % de taux d’engagement pour ce post, ce qui prouve bien l’exactitude du calcul, la différence pouvant se justifier par un arrondi ou un nombre de vues très légèrement différent au moment du calcul. En résumé, vous devez retenir que le taux d’engagement vous permet de savoir si votre post a suscité l’intérêt de votre communauté, c’est donc un très bon indicateur pour savoir si votre post LinkedIn a plu ou non.

Quel est le bon taux d’engagement LinkedIn ?

Le taux d’engagement peut varier en fonction de plusieurs facteurs : la taille de votre communauté, le nombre de vues de votre post, etc. Il est très difficile d’affirmer de manière catégorique qu’il existe un taux d’engagement à atteindre impérativement, cela n’aurait pas de sens. Vous allez d’ailleurs voir pourquoi le taux d’engagement à lui seul ne suffit pas à mesurer la qualité d’un post LinkedIn

Exemple n°1 : un post LinkedIn de 100 000 vues

Nous sommes ici en présence d’un post LinkedIn ayant réalisé 100 000 vues. Le post a généré 871 likes et 197 commentaires. Nous vous épargnons le calcul : le taux d’engagement est ici de 1.04 % (un chiffre validé par Shield). Dans l’absolu, c’est un taux que l’on peut qualifier de faible. Mais il s’explique par le fait que ce post a généré tant d’interactions qu’il a fini par devenir viral. Et plus le nombre de vues augmente, plus le taux d’engagement va se réduire en raison du volume de vues généré par le post.

Taux d'engagement post LinkedIn 100k vues

Exemple n°2 : un post LinkedIn de moins de 1000 vues

Dans ce deuxième exemple, le post LinkedIn de Thomas n’a fait que 728 vues et a généré un taux d’engagement sensiblement similaire à notre exemple précédent : le taux d’engagement est ici de 0.82%. Mais l’explication est totalement différente : cette fois-ci, le post n’a tout simplement pas généré d’interactions et peu de vues, il n’est pas devenu viral en raison de son engagement très faible.

Nous avons deux posts avec deux taux d’engagement assez proches, mais un nombre de vues et d’interactions largement différent. Il faut donc comprendre que le taux d’engagement ne suffit pas à juger de la qualité d’un post : un post LinkedIn qui fait 100 000 vues est plutôt une bonne chose, même si son taux d’engagement semble modeste à première vue.

Mais quel serait le bon taux d’engagement moyen d’un post LinkedIn ?

Si vous avez bien lu le paragraphe précédent, nous en réitérons la conclusion : c’est frustrant, mais on ne peut pas tirer de conclusion générale. De l’expérience que nous avons chez Connecto, nous constatons néanmoins qu’un post qui réussit à faire un bon score tourne autour de 2 % de taux d’engagement. Un taux d’engagement moyen tourne autour de 1.3 à 1.8 %.

Nous ne parlons pas de posts comme le fameux « Clique sur le dauphin » qui est une énorme erreur sur LinkedIn car c’est un post peu qualitatif et qui « piège » son audience. Faire de l’engagement pour faire des vues à tout prix n’est donc pas non plus une bonne idée. Votre objectif (et le nôtre) est donc d’imaginer des posts qui vous permettront d’avoir de l’engagement et de générer des vues sans pour autant verser dans la polémique, ce qui serait une mauvaise stratégie.

LinkedIn Clique sur le dauphin

Ces posts sont particulièrement viraux, mais très mal perçus. Mauvaise idée.

Connaître son taux d’engagement facilement

Mais comment faire pour connaître son taux d’engagement alors que pour connaître ses stats sur LinkedIn, c’est un peu la croix et la bannière ? En matière de stats, LinkedIn ne vous fournit que les vues de votre post et le nombre de vues de votre profil. C’est un peu limité si l’on veut vraiment savoir si l’on progresse.

Alors certes, pour connaître votre taux d’engagement, vous pourriez vous amuser à le faire à la main en effectuant le calcul de taux d’engagement présenté quelques lignes plus haut. Mais vous devrez le faire pour chaque post, ce qui va vite devenir assez rébarbatif. Il vous faudra donc un outil de calcul du taux d’engagement. Chez Connecto, nous pilotons les chiffres de nos clients en utilisant le logiciel Shield. Relativement facile d’accès, il vous fournit une batterie complète d’indicateurs qui vous permettront de savoir si votre communication évolue dans le bon sens. Parmi ces indicateurs, il y a bien sûr votre taux d’engagement sur LinkedIn. A ce titre, quelques explications s’imposent sur la lecture de ce chiffre sur Shield.

En observant le graphique ci-dessous, on pourrait croire que le taux d’engagement est de 0 %, un score lamentable. Mais non, ce n’est pas le cas. En fait, le taux d’engagement est calculé par jour, en fonction des posts publiés. Sur ce graphique, aucun post n’a été publié le 11 janvier, donc le taux d’engagement le 11 janvier est estimé de 0 %.

Taux engagement LinkedIn 11 jan

Le taux d’engagement est ici à 0 %, car aucun post n’a été publié ce jour.

Mais si l’on passe le curseur de la souris au 9 janvier, date du dernier post de Thomas, l’un de nos co-fondateurs, on tombe alors sur un chiffre de 2.04 %, ce qui correspond à l’engagement généré sur le dernier post. Il faut donc bien retenir que le taux d’engagement sur Shield est calculé sur le jour où vous avez publié un post. Les jours où vous ne publiez pas, votre taux d’engagement sera automatiquement à zéro, même si des gens likent ou commentent votre dernier post.

Taux engagement LinkedIn Shield 9 jan

Mais si l’on revient au 9 janvier, le taux d’engagement sur le post LinkedIn a bien été calculé.

Conclusion : un bon taux d’engagement, un chiffre essentiel mais insuffisant

Vous voici armé pour mieux piloter votre taux d’engagement sur LinkedIn ! N’oublions pas que ce chiffre à lui seul ne suffit pas à juger de la pertinence de votre stratégie de publications et de communication sur LinkedIn. Si vous ne savez pas par où commencer ni comment faire, faire appel à une agence comme Connecto vous permettra certainement d’accélérer et d’obtenir de bons résultats.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que le taux d’engagement est un indicateur parmi d’autres à surveiller. Et fatalement, votre taux d’engagement est appelé à fluctuer en fonction de vos posts. Ne vous alarmez pas si votre taux d’engagement baisse, puis remonte avant de refluer. LinkedIn, et les réseaux sociaux en général ne sont pas une science exacte. En revanche, le fait de comprendre le taux d’engagement vous permettra forcément de mieux comprendre comment être un peu plus visible sur LinkedIn et booster votre activité.