Quelles sanctions SEO peut-on recevoir de Google ?

Pour faire respecter l’ordre dans les SERP de Google, Google a érigé plusieurs règles afin d’obtenir les résultats les plus pertinents possible. Chaque règle permet de trouver le meilleur moyen (légal) de se rapprocher le plus possible de la vérité qui nous propulsera en 1ère position en comprenant les limites à ne pas dépasser, en franchissant le coté obscur du SEO, ce qu’on appelle les techniques Black Hat (au contraire des techniques White Hat, qui sont les bonnes pratiques à utiliser). En utilisant ces mauvaises pratiques, que risque t’on ? Du simple avertissement jusqu’à l’éviction totale de son site internet dans les SERP en passant par une chute brutale du positionnement, voici un passage en revue des choses à ne surtout pas faire si vous souhaitez augmenter rapidement votre référencement naturel.

 

Les techniques Black Hat SEO sanctionnables selon Google

Un Black Hat (la personne qui va chercher à contourner les règles SEO) a pour seul objectif de booster le positionnement de son site internet dans les SERP par n’importe quel moyen, qu’il soit légitime ou pas. Si Google invente ces règles, c’est justement pour que tout le monde puisse jouer sur un pied d’égalité, que vous soyez un nouveau site internet ou le site implanté depuis 20ans. Ainsi, si vous respectez les règles à la perfection, vous aurez de bonnes chances d’apparaitre dans un temps raisonnable dans les résultats de recherche des mots-clés que vous avez ciblés et de vous y maintenir, mais si vous utilisez les contournements à la règle, vous aurez des chances d’apparaitre plus rapidement ou plus efficacement au top… jusqu’à ce que vous vous fassiez reprendre par le justicier Google. Voici quelques pratiques courantes à ne surtout pas utiliser :

Le Duplicate Content

Le Duplicate Content, ou tout simplement Contenu dupliqué, c’est ce qu’on appelle vulgairement le plagiat. Quand vous recopiez le contenu d’un autre site internet pour vous l’approprier sur votre site, vous ne créez aucune valeur ajoutée pour l’utilisateur, donc Google va simplement prendre connaissance de votre page, faire le lien avec une page identique (ou presque) et ne pas vous référencer sur ce contenu. En proposant du contenu dupliqué « externe » (qui ne provient pas de votre site), Google va simplement appliquer un filtre qui évitera de référencer des doublons. La majorité des problèmes de Duplicate Content provient souvent de la balise Title ou Meta-Description qui sont souvent identique, dans ce cas, Google ne cherchera pas à indexer deux fois le même résultat.

L’autre possibilité de Duplicate Content est le contenu dupliqué « interne » (qui provient de votre site), car il n’est pas non plus autorisé d’indexer et référencer deux pages parfaitement identiques ou avec les idées similaires. Une page sur votre site internet doit être unique et proposer une valeur ajoutée qu’on ne retrouve nul part ailleurs. Si vous écrivez 2 fois la même chose à deux endroits différents de votre site, Google va perdre l’intensité de l’information unique et diluer la force de votre message dans les SERP au point même de vous faire disparaitre des recherches pour ne vous faire apparaitre qu’une seule fois… dommage donc si vos pages étaient toutes les deux intéressantes.

Votre objectif, si vous êtes l’auteur d’un Duplicate Content, va être de créer du contenu original et qui propose quelque chose de plus personnel qu’un simple copié-collé, avec votre valeur ajoutée au contenu. D’autres moyens sont bons pour indiquer aux robots que vous avez du contenu quasi-identiques, notamment si vous avez une boutique en ligne avec le même produit en plusieurs exemplaires différents, soit en jouant avec les options de votre produit, soit en ajoutant des balises canoniques qui permettront à Google de ne pas avoir à choisir lui-même quel produit jugé identique sera celui qu’il présentera dans les SERP. Enfin, n’hésitez pas à fusionner vos contenus si cela est jugé pertinent et de créer des redirections 301 afin d’indexer une seule URL et un contenu plus étoffé.

Le Keyword Stuffing

Le Keyword Stuffing, ou simplement « bourrage de mots-clés » est une pratique punie par Google. Comme son nom l’indique, elle consiste à soumettre plusieurs fois le même mot-clé dans un texte, au point d’en mettre beaucoup trop pour que cela paraisse naturel (car dans référencement naturel, il y a … naturel !). Cette méthode était très utilisée dans les années 90 quand l’algorithme utilisé était simpliste, car elle consistait à compter le nombre de fois où un mot-clé apparaissait dans la page pour en juger de sa pertinence. Ainsi, écrire 250 fois le terme « écharpe brodée personnalisée » dans son contenu web suffisait à être mieux classé qu’un autre site qui ne l’utilisait que 100 fois pour être mieux placé. Aujourd’hui, cette pratique est considérée comme néfaste pour votre site internet car jugé comme du spam. En plus d’être inefficace, le risque est d’être tout simplement pénalisé et rétrogradé de plusieurs positions voire même d’avoir sa page exclue des résultats de recherche Google.

Pénalités et Sanctions SEO - Keyword Stuffing

Si votre objectif est d’accentuer votre mot-clé, préférez les zones chaudes de votre page comme la balise Title ou la balise H1 (et H2 pour décliner ce mot-clé avec quelques synonymes de longue traine) sans pour autant suroptimiser tout ça. Ce sont sur ces balises que Google va chercher à tirer le jus principal et la thématique de votre page, il est donc préférable de ne se concentrer que sur une balise Title très équivoque « Votre écharpe brodée et personnalisée » et un H1 semblable pour faire comprendre à Google que c’est cette information qu’il doit interpréter comme un mot-clé plutôt que d’y intégrer 200 fois ce fameux terme dans le corps du texte.

Le Content Spinning

Le Content Spinning, qui s’apparente au Duplicate Content, est une stratégie de création de contenu basé sur un texte presqu’identique et généré automatiquement avec quelques variations. Ainsi, la possibilité de créer des pages sur votre site est presque illimité tant que vous avez des synonymes ou des noms à proposer. Cette méthode est évidemment lourdement sanctionnée par Google, qui ne juge pas pertinent d’écrire de trop nombreuses fois la même page d’un site en changeant simplement quelques expressions automatiquement.

Par exemple, un site comme Mercatoland, spécialiste des transferts dans le football, rédige des articles, tous identiques à la chaine en ne changeant que le nom et le prénom du joueur dans la page. Si les possibilités ici sont infinies, Google va comprendre que les pages sont toutes identiques et ont été créées par un logiciel et n’ont aucun fondement intellectuel. Jugez par vous même, le site ne modifie que quelques informations mais 98% du texte reste identique aux yeux de l’utilisateur, dans le seul but de positionner un maximum de pages dans les SERP selon les requêtes tapées.

Content Spinning - Sanctions SEO

L’utilisation d’un logiciel permet de créer ce genre de pages à l’infini sans valeur ajoutée en ne changeant que quelques variables dans le texte (ici le nom et le prénom d’un joueur)

 

Le Netlinking agressif

Le netlinking, ou « échange de liens » est une pratique déjà peu recommandée par Google. Elle consiste à se faire citer par d’autres sites pour améliorer sa notoriété et ainsi montrer à Google que notre site est digne de confiance. Quand cette stratégie n’est plus jugée naturelle et que votre site commence à jouir de nombreux nouveaux backlinks non-naturels ayant pour seul but d’augmenter votre TrustFlow et votre PageRank, vous êtes sous le coup de sanctions SEO de la part de Google.

Pour éviter cela, il est nécessaire que votre stratégie SEO ne soit pas interprétée par Google comme une intention d’acheter de nombreux liens en échange d’argent. Le risque ici est de perdre de l’argent et de rendre inefficace les backlinks que vous avez acheté. Privilégiez les échanges naturels de liens entre sites (si possible entre plusieurs sites plutôt que seulement A <-> B) ou rédigez des articles qui donneront envie à d’autres confrères du métier de vous citer dans leurs pages !

Pour aller plus loin sur les pénalités et sanctions SEO

Si je ne fais pas exprès de faire du Duplicate Content, c’est grave ?

On va parler de contenu dupliqué quand deux contenus identiques ou presque se retrouvent sur deux pages différentes de votre site. Google ne va pas pénaliser fortement votre site, mais simplement désindexer la page la moins populaire ou celle qui contient le moins d’informations pertinentes dans ses premiers résultats Google afin d’éviter les doublons dans la SERP d’un mot-clé recherché. Donc pas de panique, c’est tout à fait possible d’écrire deux fois quelque chose sur son site, mais ça n’est pas conseillé, car une page de votre site = une idée/un mot-clé à cibler !

Mon site a perdu tout son trafic, j’ai eu une pénalité SEO ?

Oui ou non ! Il ne faut pas confondre pénalité et perte de positions sur Google ! Une perte de position est tout à fait possible si d’autres sites écrivent des choses plus pertinentes que vous sur les mêmes sujets que vous, ou bien que votre site a un problème technique (maintenance mal réalisée, pages inaccessibles, migrations, mauvaise acceptation des Cookies…) ce qui peut engendrer des chutes brutales de trafic de votre audience. Votre site doit aussi respecter d’autres critères en tête pour rester dans ses positions actuelles, tel que la fraicheur du site ou de rester dans les clous des updates des algorithmes de Google.

Trou de statistiques - Sanction SEO

Ici, cette chute brutale n’était pas une pénalité SEO mais un problème de configuration de Google Analytics

En revanche, une pénalité peut également provoquer une perte de positions dans Google, mais vous serez (presque) toujours averti par Google de la sanction infligée suite au non-respect des règles.

Comment savoir si je suis sous le coup de sanctions SEO de la part de Google ?

Pour vérifier que votre site internet a bel et bien été sanctionné par Google, référez vous à la Google Search Console de votre site dans l’onglet « Sécurité et actions manuelles » qui peut vous indiquer via un message de Google que votre site a bien été sanctionné d’une pénalité SEO. Une sanction manuelle a donc été appliquée à votre site, ce qui signifie qu’une ou plusieurs pratiques prohibées ont été détectées par un humain. Il est possible que parfois, votre Search Console ne vous indique rien car vous êtes pénalisé algorithmiquement par un filtre Google, Panda ou Pinguin.

Pour corriger les sanctions SEO dont vous êtes coupable, il est nécessaire d’auditer le passé et le présent du site internet afin de sortir de la pénalité SEO et de permettre à Google de vous réintégrer dans les résultats de recherche sans les techniques illégales que vous utilisiez. Ce n’est malheureusement pas instantané.