Trois piliers du SEO : Le contenu On-Site

Ce second pilier « Contenu », c’est tout ce qui va se passer à l’intérieur de la page : on appelle ça le référencement On-Page. Il regroupe toutes les techniques qui servent à optimiser toutes les pages présentes sur le site internet afin de les référencer et les classer le plus haut possible dans les résultats de recherches de Google (SERP).
L’objectif est simple ici, on cherche à faire comprendre aux moteurs de recherche le contexte et le contenu des pages ou des articles de blog de votre site internet afin d’en extirper les informations primordiales et les fameux mots-clés qu’on veut lui faire comprendre, via des zones particulières qu’un moteur de recherche lira avec plus d’attention :

  • Le titre de la page
  • Le balisage sémantique
  • Le contenu (textes, images, mots écrits en gras, vidéos…)
  • La méta-description de la page

Avec toutes ces informations, Google est capable d’en déduire de lui-même le sujet et le mot-clé important que vous avez voulu cibler sur cette page. De là, il va indexer votre page et la classer sur un ou plusieurs mots-clés qui lui semblent pertinents pour votre page. On cherchera donc à optimiser ces informations pour coller le plus à ce qu’un moteur de recherche attend d’une page au contenu irréprochable.

S’il existe de nombreux critères « On-Site » pour améliorer votre référencement naturel, il est préférable dans un premier temps de se consacrer aux plus importants, en voici une liste non-exhaustive que vous pouvez mettre en application dès à présent sur votre site pour commencer à améliorer votre référencement.

Le contenu en lui-même

On ne le répètera jamais assez, mais pour avoir un bon référencement naturel, il faut …. avoir des choses à référencer ! Lorsque vous souhaitez travailler sur votre référencement naturel, il faut que votre contenu respecte les critères suivants :

Du contenu textuel

Aujourd’hui, les moteurs de recherche comprennent tout ce que vous postez (images, vidéos, textes), mais il est toujours plus simple pour lui d’interpréter du texte, de l’indexer et de le classer par rapport à d’autres sites au contenu textuel. N’hésitez pas à retranscrire vos vidéos à l’écrit directement sur votre site internet ou de décrire des photos.

Du contenu utile pour l’utilisateur

Il est nécessaire de se poser une question quand vous rédigez un article ou une page sur votre site. Est ce que ce contenu sert à aider un utilisateur ? Trop souvent, le contenu qu’on va vouloir réaliser sera orienté pour le moteur de recherche, en bourrant des mots-clés un peu partout dans sa page, en oubliant presque qu’à la fin, c’est l’utilisateur qui doit lire votre contenu.

Ce contenu a t’il donc une valeur ajoutée sur votre site web pour vos lecteurs ? Il n’est pas nécessaire de respecter un calendrier de publication et de sortir obligatoirement des articles à la va-vite sous prétexte que l’algorithme est favorable à du contenu récurrent… non. Le référencement naturel ne doit pas outrepasser le but principal de votre site internet : informer. A vous d’être le meilleur avec la meilleure expertise dans le domaine que vous souhaitez développer.

Du contenu original

Et surtout… ne plagiez jamais l’article d’un autre site internet ! Il peut être facile de créer du contenu en piquant quelques idées par-ci par-là à vos concurrents, mais ça n’aura pas l’effet voulu sur votre référencement puisque vous n’ajoutez pas votre touche personnelle et votre expertise. Bien sur, ne vous empêchez pas de parler d’un sujet au prétexte que d’autres l’ont déjà fait, mais tâchez d’apporter votre expertise personnelle et des cas particuliers dans vos explications. Google saura faire la différence si vous apportez quelque chose de meilleur ou en complément de tous les autres.

Balises Hn H1 H6

Le balisage sémantique

L’un des points importants dans le référencement naturel est le balisage sémantique de toutes les pages indexées d’un site internet. Chaque emplacement y a un poids plus ou moins fort et les termes à l’intérieur y sont décisifs pour un bon référencement naturel. Ces zones sont appelées des zones chaudes et permettent de donner plus facilement l’information principale et le mot-clé à Google.

Le titre SEO de la page

Chaque page doit avoir un titre SEO unique et clair pour bien aider les moteurs de recherche afin de comprendre de quoi la page va parler. La balise Title  de la page est l’un des plus importants critères du SEO On-Page pour votre référencement naturel.

Découvrez davantage de spécificités à propos de la balise Title.

La Meta-Description de la page

Sur la page de résultats du moteur de recherche, la méta description de votre page est le texte qui s’affiche sous le titre. Comme pour la balise de titre SEO, elle doit être unique pour chacune de vos pages. Si aujourd’hui, cette balise n’impacte pas directement le référencement naturel de votre page, elle améliore le CTR en incitant l’utilisateur à trouver l’information pertinente d’un simple coup d’oeil sur la description de votre page.

Découvrez davantage de spécificités à propos de la balise Meta-Description.

Les balises Hn (H1 – H6)

Pour faciliter la lecture de votre page à l’utilisateur et à un moteur de recherche, toutes vos pages doivent être correctement découpées en titres et sous-titres afin de délimiter vos idées. Tel le sommaire d’un livre, qui se découpe par un titre principal, puis des chapitres et sous-chapitres, votre page doit représenter la même chose en compartimentant vos idées à travers des paragraphes entrecoupés de titres pertinents.

La balise H1 est considérée comme étant le titre majeur de votre page (à ne pas confondre avec la balise Title qui, elle, sert à indiquer le titre aux moteurs de recherche) et doit contenir le mot-clé principal de votre page dans une phrase claire et concise. Après cela, il suffit d’indenter les sous-titres avec une balise H2 pour une idée plus précise, une balise H3 pour un sous-chapitre, etc… jusqu’à la balise H6.

Testez vous-même les balises Hn des pages de votre site internet.

Parlez de vous avec des liens internes

Lorsque vous donnez des informations à l’utilisateur en train de vous lire, il est parfois bon de le rediriger vers une information complémentaire qui n’a pas sa place sur la page actuellement lue. Il est donc bon de le guider vers une autre page de votre site internet afin de traiter d’un sujet proche ou qui permettra d’approfondir le sujet, ce qui entrainera le lecteur à rester plus longtemps sur votre site, et donc à envoyer des signaux positifs pour les moteurs de recherche via un taux de rebond en baisse.
De plus, les liens internes ont un double effet, ils permettent aux moteurs de recherche d’explorer en détail votre site à la recherche de nouveaux liens à explorer et à analyser. Une page sans lien n’est que lue, puis fermée.

On va ainsi montrer à Google les pages les plus importantes en les pointant via des liens internes. C’est le travail du maillage interne lors de la création ou l’amélioration de vos pages.
Quelques pré-requis pour bien pointer vos liens internes :

  • Utilisez le mot-clé de la page que vous pointez pour votre ancre plutôt qu’un simple « cliquez-ici » ou « en plus plus ». L’ancre de lien sert également à Google à mieux comprendre de quoi va parler la page pointée.
  • Ajoutez seulement quelques liens internes dans votre page. Limitez vous à 3 liens tous les 1500 mots pour plus de lisibilité.
  • Les liens doivent se trouver dans le corps du texte, et bien indiqués via une couleur différente pour qu’on sache qu’un lien est disponible pour cliquer. Privilégiez une couleur vive pour attirer l’oeil.
  • Ne laissez pas de pages orphelines sur votre site internet, c’est à dire une page sans liens internes. Pensez, lorsque vous créez un nouveau contenu, à faire pointer cette nouvelle page dans d’anciens articles qui parlaient de votre nouveau sujet.

 

Parlez des autres avec des liens externes

Comme pour les liens internes qui servent à approfondir un sujet sur votre site, il est parfois bon de pointer le lien d’une page d’un autre site internet pour augmenter la crédibilité de vos propos par une source crédible. Google utilise ces liens externes afin de mieux comprendre le sujet abordé dans votre contenu.

Créer un lien externe vers un site crédible de bonne qualité vous permettra de rassurer l’utilisateur sur la provenance des informations, et donc de rassurer les moteurs de recherche, c’est donc gagnant-gagnant pour travailler votre référencement.

 

L’optimisation des images

Une page composée uniquement de texte va vite devenir imbuvable au point de faire partir l’utilisateur avant même la fin de l’article, il est donc important d’agrémenter la lecture par des images qui vont expliquer plus visuellement vos propos en plus de rendre la page plus lisible. Cependant, la contrepartie est qu’il ne faut pas surcharger le poids de la page pour éviter un chargement trop long, quitte à risquer la sortie de route de votre utilisateur.

L’image sert aussi au bon référencement de votre page, puisqu’un attribut ALT vous permet d’indiquer au moteur de recherche de quoi parle votre image pour une meilleure compréhension de celle-ci.

Voici quelques pratiques pour travailler vos images :

  • Optimisez le poids de vos images. Avec un poids moins lourd, le temps de chargement de vos pages s’accélère.
  • Complétez l’attribut ALT pour décrire votre image. Google pourra mieux interpréter votre image.
  • Nommez vos fichiers de manière lisible. Utilisez des noms de fichiers descriptifs en écrivant en toute lettre ce que vous voyez. On comprendra mieux « referencementSEO.jpg » que « sans-titre1.jpg ».