Choisir son nom de domaine en SEO

Choisir son nom de domaine, c’est la première chose à décider quand vous devez mettre en ligne votre site internet. Le nom de domaine, c’est l’adresse que vous donnez à votre site pour que les gens puissent le trouver via les moteurs de recherche ou tout simplement en le tapant s’ils vous connaissent déjà.

Comment choisir un bon nom de domaine

Il n’est pas chose aisée de choisir correctement son nom de domaine, car c’est cette adresse qui donne la première tendance que votre site souhaite faire valoir pour un moteur de recherche. Le référencement naturel de votre site se base sur plusieurs critères importants que Google (ou Bing, Yahoo, Qwant…) va condenser afin de sortir les résultats les plus pertinents d’une recherche internet. Ces critères s’appellent des zones chaudes, et je vous le donne en mille, le nom de domaine de votre site en est un.

Nom de domaine expliqué

Le mot-clé qui vous met en valeur

L’objectif, c’est d’insérer un mot-clé qui puisse mettre en avant votre activité. Une imprimerie ou une scierie, par exemple, n’ont aucune raison de se priver d’ajouter « imprimerie » ou « scierie » en préfixe dans leur nom de domaine. De ce fait, Google intègre plus facilement que votre site à une vocation à parler de ce domaine, et ainsi vous rendre plus pertinent dans l’information que cherche l’utilisateur. Tapez simplement « imprimerie » sur Google  pour vous rendre compte que les sites présentés en premiers résultats contiennent majoritairement print ou imprimerie dans leur nom de domaine. Mais ne croyez pas qu’un nom de domaine qui ne représente pas votre activité vous pénalisera. La qualité d’un site ne se base pas uniquement sur l’adresse de votre site, mais c’est une technique qui permet de donner un petit coup de boost face à tous vos concurrents.

La bonne extension du nom de domaine

Si le nom de domaine joue un rôle sur l’impact de votre positionnement, qu’en est-il de l’extension à choisir ? Aujourd’hui, rien ne vous empêche d’utiliser le .fr plutôt que le .com (ou .net, .org, ou d’autres extensions plus exotiques) pour votre site internet. Réfléchissez plutôt à la cible que vous souhaitez toucher pour choisir entre un .fr ou un .com.

  • Pour un site qui cible un public francophone, aucune contrainte entre le .com et le .fr
  • Si vous avez une cible internationale, privilégiez le .com
  • Un site multilingue pourra utiliser le .com et utiliser un répertoire par langue

Ce qu'il ne faut pas faire !

Les Exact Match Domain

La technique la plus simple s’appelle un EMD (Exact Match Domain). Google sait reconnaitre les abus de mots représentatifs de votre activité dans votre nom de domaine. Cette action consiste à ce que votre nom de domaine contienne un ou plusieurs mots clés significatifs de la thématique traitée par votre site. N’appelez donc pas votre site « imprimerie-numero-1-reims.com » ou « meilleure-pizzeria-reims.fr », car trop de termes significatifs vont mettre la puce à l’oreille aux moteurs de recherche que vous abusez des règles quand un utilisateur cherche ces termes. Il fût un temps ancien, avant 2010, où cette technique fonctionnait. Aujourd’hui, Google pénalise et dévalorise les sites dans les résultats de recherche qui utilisent cette technique.

EMD

Tout ceci permet à Google de mettre en avant les domaines dont la pertinence du contenu est supérieur à son nom de domaine ! Rien ne vous empêche d’essayer de contourner tout ça en trouvant un juste milieu… à bon entendeur, bien sûr…

Utiliser un nom de domaine gratuit

Des hébergeurs vous proposent gratuitement des noms de domaine, comme Orange et ses adresses « votresite.pagesperso-orange.fr » , Wix et son modèle « votrenom.wixsite.com » ou SoLocal avec des adresses « votresite.site-solocal.com ». Si vous lisez cette page, c’est que vous cherchez à vous rendre visible sur internet, alors un conseil : fuyez ces adresses gratuites. D’un point de vue du référencement naturel, elles ne valent rien, sont impersonnelles et ne vous laissent aucune chance d’apparaitre en première position sur Google face à vos concurrents. Vous n’êtes qu’un sous-domaine de l’hébergeur qui vous propose ces noms de domaine par cher. Inutile de vous dire que vous aurez bien du mal à paraitre crédible aux yeux des moteurs de recherche qui jugent de la pertinence des résultats d’une recherche.

Acheter plein de noms de domaine

«Un nom de domaine pour les gouverner tous, un nom de domaine pour les trouver, un nom de domaine pour les amener tous et dans les ténèbres les lier » disait-on dans une langue noire il y a bien longtemps. Si cette phrase prend un tout autre sens dans le Seigneur des Anneaux, elle s’applique également pour les noms de domaine qui pointent vers un unique site internet. Il est important de ne communiquer que sur un seul nom de domaine pour votre communication en ligne. De plus, les moteurs de recherche comprennent assez bien ces subterfuges et considèreront que vous abusez des règles en essayant d’apparaitre par beaucoup trop de noms différents. Seule exception à la règle, si vous achetez les extensions .fr, .com ou .net pour vous protéger des concurrents qui cherchent à vous nuire avec le même nom.