Coronavirus : le plan de soutien numérique aux entreprises

L’annonce d’un reconfinement le 28 octobre 2020 a jeté un voile d’incertitudes sur les entreprises
et les commerçants sur l’ensemble du territoire. Parmi les mesures du plan de soutien face au coronavirus, un volet numérique doit permettre aux PME de soutenir leur activité.

Un plan de soutien pour les PME, le commerce et l’artisanat

Les premières annonces du Gouvernement concernant le plan de soutien aux entreprises afin de lutter contre le coronavirus commencent tout juste à être détaillées. Si le Président de la République a bien évoqué un plan de numérisation des entreprises, rien ne semble avoir été concrétisé pour l’instant. Toutefois les rapporteurs de la commission des affaires économiques et délégation aux entreprises du Sénat ont bien publié un rapport de dix-sept mesures permettant de « bâtir les fondations d’une croissance économique plus robuste ».

Ces propositions viseront en priorité les PME, le commerce et l’artisanat. Les rapporteurs de la commission constatent qu’une grande partie du commerce s’est arrêtée pendant le confinement, et que les commerces et les artisans ont été les plus touchés. Ils soulignent également les difficultés commerciales, bancaires et sociales rencontrées par les PME pendant le confinement. Par conséquent, c’est vers ces trois typologies d’activités que le plan de soutien sera orienté en priorité.

Reconfinement et plan de soutien numérique face au coronavirus

Favoriser l’appropriation des outils numériques par les PME

Il faut se pencher sur les propositions 12, 13 et 14 pour en savoir davantage sur les mesures d’aide concernant l’économie numérique. Le texte de la commission d’affaires liste les trois propositions suivantes :

Proposition n°12 : Mettre en place un « crédit d’impôt à la numérisation des PME » à destination des chefs d’entreprise et des salariés, prenant en charge notamment une partie des dépenses de formation, d’équipement, de création de site internet , de services annexes (comme en matière de cybersécurité ), et articulé avec la pérennisation du suramortissement pour la numérisation des PME industrielles proposé par les pilotes de la cellule « Industrie ».

Proposition n°13 : généraliser le déploiement à l’échelle nationale d’une plateforme numérique (de type « J’achète en Local », mise en place par la CCI Marne) permettant le référencement des commerçants et artisans qui le souhaitent, la publicité de leur catalogue de produits et services et la vente en ligne .

Proposition n°14 : financer via Bpifrance, à destination des employeurs, des autodiagnostics sur le degré de numérisation de l’entreprise et, pour les dirigeants d’entreprise comme pour les salariés, des formations en ligne leur permettant de mieux appréhender le fonctionnement du référencement sur internet , leurs droits et devoirs à l’égard des plateformes de commerce électronique, les modalités logistiques de la vente en ligne.

Nous suivons avec attention l’évolution et la mise en place effective des mesures du plan de soutien contre le coronavirus avec les services compétents, afin de pouvoir en informer nos lecteurs et nos clients dans les meilleurs délais.

Afin d’être parmi les premiers informés, inscrivez-vous à notre lettre d’information spéciale confinement afin de ne rien manquer des mesures de soutien dans le domaine du digital.